Le Sénat confirme le général James Mattis comme secrétaire à la Défense

Pour que vous pensiez à vous renseigner sur les abris anti atomique les plus proches de chez vous:

Mattis pense que l’Iran est la principale menace pour la stabilité du Moyen-Orient, devant Al-Qaïda et l’État islamique. Il avance ainsi : « Je considère l’État islamique comme rien de plus qu’une excuse pour l’Iran pour continuer son méfait. L’Iran n’est pas un ennemi de l’État islamique, ils ont beaucoup à gagner à la tourmente dans la région que l’État islamique crée. Pour ce qui est de l’accord nucléaire avec l’Iran, bien qu’il considère qu’il s’agit d’un accord médiocre, il croit qu’il n’existe actuellement aucun moyen de le déchirer en disant: « Nous allons simplement reconnaître que nous avons un accord imparfait sur le contrôle des armements. Ce que nous avons accompli, c’est une pause nucléaire, et non un arrêt nucléaire »Dan Lamothe….

Mattis soutient que les inspections nucléaires pourraient ne pas empêcher l’Iran de chercher à développer des armes nucléaires, mais que «si rien d’autre, au moins nous aurons de meilleures données de ciblage s’il s’agit d’une lutte à l’avenir ». Il critique le président Barack Obama d’être naïf à propos des intentions iraniennes et le Congrès pour être « à peu près absent » sur l’accord nucléaire. La presse a spéculé sur l’éventualité que les vues de Mattis sur l’Iran auraient été la raison pour laquelle il a été renvoyé par le Président Obama…

.Résultat d’images pour militaire psychopate nucléaire

Mattis loue l’amitié des alliés américains régionaux tels que la Jordanie et les Emirats Arabes Unis52. Il a critiqué Barack Obama et Donald Trump, ainsi que la stratégie de défense actuelle comme donnant « la perception que nous éloignons » des alliés américains. Il insiste sur la nécessité pour les États-Unis de renforcer leurs liens avec les services de renseignement alliés, en particulier les services de renseignement de la Jordanie, de l’Égypte et de l’Arabie saoudite. En 2012, Mattis a plaidé pour fournir des armes aux rebelles syriens, comme un moyen de lutter contre les alliés iraniens en Syrie.

Lors d’une conférence parrainée par The Heritage Foundation à Washington en 2015, Mattis a déclaré qu’il croyait que l’intention du président russe Vladimir Poutine était de « briser l’OTAN ». Mattis s’est aussi exprimé contre ce qu’il décrit comme étant les politiques expansionnistes ou belliqueuses de la Russie en Syrie, en Ukraine et dans les pays baltes. Mattis pense également que les déclarations conciliatrices de Donald Trump envers la Russie sont mal informées.

https://fr.wikipedia.org/wiki/James_Mattis_(g%C3%A9n%C3%A9ral)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s