Après le décret Trump, l’Iran annonce l’abandon possible du dollar dans ses échanges commerciaux

Après le décret Trump, l'Iran annonce l'abandon possible du dollar dans ses échanges commerciaux© Morteza Nikoubazl Source: Reuters

Une agence de change à Téhéran

Téhéran chercherait à substituer la monnaie américaine par une nouvelle monnaie commune ou un panier de monnaies dans ses échanges. Cette information émerge dans un contexte tendu entre les Etats-Unis et l’Iran suite au décret Trump.

Selon l’agence iranienne PressTV, la Banque centrale de l’Iran (BCI) souhaiterait remplacer le dollar dans toutes ses transactions financières, y compris dans ses ventes à destination de l’étranger, comme le pétrole.

«Les difficultés rencontrées par l’Iran avec le dollar ont commencé au moment des premières sanctions et cette tendance continue, mais nous n’avons pas de raison de ne pas nous tourner vers d’autres monnaies», a déclaré Valiollah Seif, gouverneur de la BCI dans un entretien télévisé relayé sur le site officiel de l’institution.

«En d’autres mots, nous devons mettre en place une monnaie dont la base financière a une meilleure stabilité et est plus applicable à notre commerce extérieur», a-t-il ajouté, précisant que ces mesures prendraient effet le 21 mars 2017.

to ditch the dollar in wake of ‘s executive order that includes . http://www.forbes.com/sites/dominicdudley/2017/01/30/iran-to-ditch-dollar/ 

Photo published for Iran To Ditch The Dollar In Wake Of Trump's 'Muslim Ban'

Iran To Ditch The Dollar In Wake Of Trump’s ‘Muslim Ban’

The Tehran government is to stop using the US dollar in its official reports in what looks to be the latest sign of anger at the US ban on Iranians entering the country.

forbes.com

Après plusieurs années de sanctions imposées par les Etats-Unis, la République islamique n’a que très peu d’échanges commerciaux avec ce pays. Son partenaire commercial principal est les Emirats Arabes Unis (24% des importations et exportations), suivis de la Chine (22%), puis la Turquie, l’Inde et l’Union Européenne (6%).

L’annonce de cette décision a lieu quelques jours après la décision controversée de l’administration Trump d’interdire l’accès au territoire américains les citoyens de sept pays, dont l’Iran. Après ce décret, le gouvernement iranien avait fait savoir que des «mesures réciproques» seraient prises, à commencer par l’arrêt de la délivrance de visas pour les citoyens américains.

RT

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s